Partenaires

Groupe_Maurice.png

Le magazine Géocitoyen est édité

par et au bénéfice de:

logo_aml_header.png

Le magazine Géocitoyen, conçu bénévolement, est une initiative 100% citoyenne et gratuite. Merci à tous nos bénévoles et nos partenaires pour leur appui et collaboration dans cette démarche.

© 2019 Média Géocitoyen - Avis juridique - ISSN 1929-8226

Montréal une ville nourricière avec des multiples projets d’Agriculture urbaine

02/05/2011

 

Faire une marche autour du marché Jean-Talon ou se promener dans les ruelles du quartier Villeray permet de sentir la diversité agricole montréalaise. Des plantes maraîchères, certes, mais aussi des pommiers, des poiriers, des pruniers, des framboisiers, etc. Montréal est une ville nourricière où l’agriculture urbaine est bien implantée.

 

Avec ses 12 000 à 15 000 citoyens répartis dans les 96 jardins communautaires du programme de la Ville, ses 2 500 personnes inscrit dans les activités agricoles des quelques 78 jardins collectifs de l’île de Montréal, sans compter la diversité des jardins dans les cours arrières des habitations, l’agriculture montréalaise su s’insérer dans les interstices de la ville, entre les tours du centre-ville, mais aussi dans les quartiers périphériques. Il y a même la Ferme Lufa, une serre commerciale pour la production maraichère, qui s’est installée sur le toit d’un bâtiment industriel.

 

Les campus universitaires de Montréal ne sont pas en reste avec des projets à l’Université McGill, l’Université Concordia et l’Université du Québec à Montréal. Si l’Université McGill à développer un jardin avec des bacs dans un espace bétonné de son campus, les étudiants de l’Université Concordia utilisent des serres afin de produire des semis pour les jardins collectifs, le Collectif sur l’aménagement paysager et l’agriculture urbaine durable (Crapaud) de l’UQAM anime des jardins à la Faculté de sciences, sur le toit de l’École de Design et au complexe des sports de cette institution de formation.

 

En vous promenant dans la ville vous verrez la diversité, il ne faut qu’ouvrir les yeux. Même des abeilles et des poules urbaines peuvent être vues ! En visitant les campus universitaire vous pouvez voir les projets.

 

Bonnes balades.

 

 

Collectif sur l’aménagement paysager et l’agriculture urbaine durable (Crapaud) de l’UQAM

Please reload

À lire aussi

Please reload

Le magazine par section
Please reload