Partenaires

Groupe_Maurice.png

Le magazine Géocitoyen est édité

par et au bénéfice de:

logo_aml_header.png

Le magazine Géocitoyen, conçu bénévolement, est une initiative 100% citoyenne et gratuite. Merci à tous nos bénévoles et nos partenaires pour leur appui et collaboration dans cette démarche.

© 2019 Média Géocitoyen - Avis juridique - ISSN 1929-8226

« On ne crée pas de la culture, on la met en valeur »

01/05/2015

 

« On ne crée pas de la culture, on la met en valeur » C’est ainsi que notre rencontre avec Yves Mayrand, associé et directeur de création de GSMPRJCT , a débuté. Si ce nom, sans voyelle, ne vous dit pas grand chose, souvenez-vous des expositions Star Wars ou Indiana Jones…

 

GSMPRJCT , fondée en 1958, connaît les expositions! « Chaque exposition est conçue à partir d’un groupe d’âge préétabli, pour lequel nous créons une synergie et une interaction entre les différents âges » et cela vaudra pour l’exposition à venir sur le corps humain au Centre des Sciences de Montréal, prévue fin 2015-début 2016.  Le public visé est celui des 8 à 14 ans, mais les parents comme les plus petits ne sont pas exclus, bien au contraire.

 

Une exposition, c’est aussi de l’interaction. 
Un enfant sera peut-être plus à l’aise que son grand-père devant un écran interactif et son aïeul, plus enclin à aller au fond des choses, lui montrera la voie pour approfondir le sujet. 
Une exposition peut prendre de 4 mois jusqu’à 5 ans pour être développée, souligne-t-il. « Nous créons des liens entre les gens. Entre le visible et l’invisible. Et ces liens sont la culture. »

 

Aller à une exposition est une activité sociale, en famille, en couple, entre amis, qui crée un lien d’appartenance à la culture tout en favorisant les relations intergénérationnelles.
Une exposition permet de mettre en valeur la culture, d’ouvrir un dialogue et d’éduquer de manière plus informelle.  « Et une mise en valeur culturelle, tout comme l’éducation, est un apport bénéfique mesurable globalement dans une société », conclut Yves Mayrand.


gsmprjct.com

Please reload

À lire aussi

Please reload

Le magazine par section
Please reload