Partenaires

Groupe_Maurice.png

Le magazine Géocitoyen est édité

par et au bénéfice de:

logo_aml_header.png

Le magazine Géocitoyen, conçu bénévolement, est une initiative 100% citoyenne et gratuite. Merci à tous nos bénévoles et nos partenaires pour leur appui et collaboration dans cette démarche.

© 2019 Média Géocitoyen - Avis juridique - ISSN 1929-8226

Faune, sciences, nature et univers

01/05/2015

Espace pour la vie, le plus grand complexe muséal en sciences de la nature au Canada, regroupe quatre institutions accessibles pour tous les âges, dédiées à la diffusion de la connaissance des sciences et à la préservation de la nature.

 

Le Biodôme présente en un même lieu des centaines d’animaux et d’espèces végétales.
Le visiteur traverse les écosystèmes des Amériques en partant de la forêt tropicale humide, peuplée de paisibles caïmans yacares et de piranhas, pour terminer dans les îles subantarctiques avec leurs manchots que l’on peut découvrir dans leur habitat reconstitué.
Des spectacles, des expositions temporaires y sont également présentés.

 

L’Insectarium, quant à lui, propose un voyage fantastique au pays des insectes à travers ses expositions permanentes, ses collections naturalisées et vivantes, et les nombreuses activités complémentaires à la visite. 
En sortant, on ne regarde plus les araignées velues de la même façon. Et si les insectes étaient nos amis?

 

Le Jardin botanique, fondé en 1931 par le frère Marie-Victorin, est une véritable oasis de fraîcheur au sein de la ville. Des milliers d’espèces végétales y sont exposées dans un vaste parc et des serres. Des jardins thématiques comme celui de Chine accueillent des expositions tout au long de l’année. Le dépaysement est assuré!

 

Enfin, le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan présente deux spectacles audiovisuels dans d’immenses salles hémisphériques, l’un pour apprendre, l’autre pour rêver. 
Une salle d’exposition permanente permet de découvrir les mystères de l’astronomie de manière très ludique.


espacepourlavie.ca

Please reload

À lire aussi

Please reload

Le magazine par section
Please reload