Entretien avec Anie Samson

22/05/2016

La Rédaction – Quelle place occupe la femme dans notre société aujourd’hui selon vous?

Si j’ai pu réussir ma carrière comme politicienne, c’est beaucoup grâce à ma mère et aux femmes fortes de ma famille qui ont ouvert les portes aux femmes de ma génération et qui m’ont toujours permis d’aller au bout de mes rêves.

 

C’est aussi grâce à des femmes comme Marie Gérin-Lajoie, Thérèse Casgrain, Idola Saint-Jean et Claire-Kirkland Casgrain, les pionnières de notre histoire qui ont jeté les bases pour la reconnaissance des droits des femmes, notamment notre droit de vote,

qu’aujourd’hui, la femme réussi à prend toute sa place au sein de notre société.

 

Nous avons accès à des choix de carrières variés et avons plus de ressources disponibles pour venir en aide aux mères professionnelles et aux jeunes familles.

 

Cela dit, l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas encore acquise pour toutes.  Il y a encore un réel défi pour les générations futures.

 

Une citation qui m’inspire est celle de Desmond Tutu prononcée lors d’un discours sur les droits des femmes : « S’il y avait plus de femmes au pouvoir dans le monde, il y aurait moins de guerre …».

 

 

La Rédaction – Maire, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, engagée socialement, vous avez beaucoup de responsabilités et des dossiers souvent associés à des hommes comme le déneigement, qu’est-ce qui vous anime au quotidien?

Le fait de faire la différence dans la vie des mes citoyens.  Je crois fermement qu’en politique les femmes ont une autre façon de voir les choses et un regard différent des enjeux.  Une approche plus maternelle à résoudre une situation, un défi ou une problématique.

 

En effet, souvent pour mes confrères élus, c’est soit noir ou blanc.  Pour moi, il y a toujours une zone grise, une approche que nous n’avons pas tentée afin de résoudre une situation.   C’est souvent en s’aventurant dans cette zone grise qu’on réussi à développer les plus beaux projets et de faire avancer les choses.

 

Je suis particulièrement fière de porter des dossiers municipaux dont celui de la sécurité publique (police, pompiers, sécurité civile), le matériel roulant et les services aux citoyens qui sont souvent associés à la gente masculine.

 

Mon mantra quotidien est un vieux proverbe africain qui dit : « S’il y a un problème, il y a une solution.  S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème! »

 

 

La Rédaction – Quelles sont les valeurs les plus importantes pour vous?

La sincérité, la loyauté, l’honnêteté et le respect sont les éléments les plus importants dans ce milieu.  Faire de son mieux dans le respect de nos valeurs tout en restant authentique.  C’est ce que les citoyens veulent!  De vraies personnes sensibles à leurs réalités.  Il ne faut jamais oublier que nos patrons, ceux à qui nous sommes redevables, sont nos citoyens!

 

 

La Rédaction – Qu’est-ce qui vous donne le sourire en vous levant le matin?

De regarder mes messages SMS en me levant le matin et de voir que ma Ville a bien dormi, qu’il n’y a pas eu d’incidents majeurs au cours de la nuit et que la température soit clémente, surtout en période hivernale …

 

 

La Rédaction - Quel est votre plus gros succès ?

La création d’un fonds dédié à la sécurité alimentaire dans l’arrondissement de Villeray−Saint-Michel−Parc-Extension afin que nous jeunes puisse manger trois repas par jour.  À titre de célébrante de mariage, j’ai pu redonner à  mes organismes en sécurité alimentaire près de 40 000$.  Plus de 13 000 ménages ont été nourri grâce à ce fond.

 

La mise en place d’un politique de déneigement afin d’avoir une meilleur cohérence des opérations de déneigements à travers la ville.  Avec cette politique nous avons aussi mis en place une application intelligente qui permet aux citoyens de suivre l’évolution du déneigement sur leur appareil mobile.  Notre relation avec cette belle saison s’en voit des plus agréables!!!

 

Sur une note plus personnelle, mon plus beau succès est d’avoir pu insérer dans mon agenda un temps pour m’entraîner.  Voilà presque deux ans que je fais de la boxe deux fois par semaine!

 

 

La Rédaction – Quels sont vos prochains défis?

Continuer de faire la différence dans la vie de mes citoyens!  Continuer de faire du « Vivre Ensemble » à Montréal, une ville urbaine à saveur humaine et où nos différences font notre force!  L’ADN de Montréal est constitué de 200 communautés issues de la diversité!  Voilà les défis quotidiens à relever et qui m’animent à chaque jour!

 

Je termine sur cette sage réflexion africaine : « Seul on peut aller vite mais ensemble, on peut aller tellement plus loin! »

.

Please reload

À lire aussi

Please reload

Le magazine par section
Please reload

Partenaires

Groupe_Maurice.png

Le magazine Géocitoyen est édité

par et au bénéfice de:

logo_aml_header.png

Le magazine Géocitoyen, conçu bénévolement, est une initiative 100% citoyenne et gratuite. Merci à tous nos bénévoles et nos partenaires pour leur appui et collaboration dans cette démarche.

© 2019 Média Géocitoyen - Avis juridique - ISSN 1929-8226